CHOIX DE L’ANNÉE DE DÉPART EN RETRAITE





Il vous appartient de décider du moment de votre départ à la retraite en fonction de deux éléments principaux : d’une part les droits que vous avez acquis, notamment s’ils sont insuffisants pour une pension sans décote, d’autre part vos choix personnels pour les années à venir.

Avant de prendre une décision, demandez votre simulation retraite offerte

En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Partir à l'âge légal.
L’âge légal passera progressivement de 60 à 62 ans, selon votre année de naissance, d’ici 2018, mais des possibilités de départ anticipé existent si vous avez commencé à travailler entre 14 et 17 ans ou pour certaines catégories d'assurés.
(Nota : vous avez le droit de demander votre retraite à cet âge, mais vous ne bénéficierez pas pour autant d’une retraite à taux plein si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis pour cela).

Partir avec le nombre de trimestres requis pour le taux plein et donc continuer à travailler pour acquérir les trimestres encore manquants. La réforme des retraites de novembre 2010 a prévu de porter progressivement le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein de 160 à 165 trimestres au minimum en 2018.

Partir à l'âge du taux plein automatique. Celui-ci était de 65 ans avant la réforme des retraites de novembre 2010, qui a prévu de le porter progressivement à 67 ans en 2018.

Choisir de continuer à travailler après cet âge, pour bénéficier d'une surcote, c’est à dire d’une majoration de votre retraite de base et, le cas échéant, de votre retraite complémentaire.









La retraite des fonctionnaires