Ma retraite, comment la préparer?




La retraite est un nouveau monde, mais ne vous en faites pas tout un monde !

Vous avez entre 25 et 55 ans ? C’est déjà le moment de préparer votre retraite sereinement !

Les réponses aux questions que vous vous posez sur la retraite sont sur retraite-info.org.

Actualité: janvier 2015, la nouvelle loi de défiscalisation Pinel est passée avec la loi des finances 2015. C'est peut-être pour vous le moyen de préparer votre retraite tout en bénéficiant d'une réduction d'impôts consécrente. Pour le savoir, rendez-vous sur http://www.loi-pinel.org

Mais pour une étude personnalisée de votre situation personnelle, demandez dès à présent votre simulation retraite gratuite

Ici, vous obtiendrez toutes les réponses à vos questions pour votre retraite :


- Comment faire pour augmenter ma future retraite ?

- Quels sont les meilleurs placements pour préparer ma retraite complémentaire?

- Quels dispositifs fiscaux pour préparer ma retraite ?

- Comment réduire mes impôts tout en préparant ma retraite?

- À quel âge pourrai-je partir à la retraite ?

- Quel sera le montant de ma pension retraite ?

- Quel est le nombre de trimestres pendant lesquels j’ai cotisé ?

- Dans quelles conditions je peux en racheter ?

- Que se passe-t-il s’il y a des périodes non déclarées dans ma carrière ?

- Qu’est-ce que la retraite de base ?

- Qu’est-ce que le « taux plein » ?

- Qu’est-ce qu’un « régime » ?

- Dans quelle proportion peut-on cumuler sa retraite avec un emploi ?

- Quelles démarches auprès de mon employeur pour cesser le travail ?

- Qu'est-ce que la pension de réversion, y ai-je droit et si oui comment la calculer ?


Ce site a vu le jour en 2011 et intègre donc les dernières mises à jour fiscales et réglementaires en matière de retraite.

À ces questions et à toutes celles que vous pouvez encore vous poser, vous obtiendrez les réponses grâce à votre simulation retraite gratuite et personnalisée.


Mais au fait, pourquoi ai-je besoin de conseils pour préparer ma retraite complémentaire ?

Pour investir efficacement.

Pourquoi investir ?
Parce que la loi de novembre 2010 ne permettra de combler le déficit actuel des caisses de retraite que jusqu’en 2018. Le problème se reposera donc après cette date. En attendant, nombre d’analystes déclarent qu’avant même 2018, de nouvelles réformes sont à prévoir et qu’elles entraîneront globalement une baisse du niveau des pensions (voir plus bas).

Quelle est la différence entre la retraite par répartition et la retraite par capitalisation?

La retraite par répartition est fondée sur la solidarité intergénérationnelle (les cotisations de la génération active financent les pensions de la génération en retraite au même moment – c’est le cas de la retraite de base de la sécurité sociale et de nos retraites complémentaires).
Pour anticiper et compenser la baisse du montant de la retraite par répartition, il existe une solution : investir dans l’épargne retraite. C’est ce que l’on appelle la retraite par capitalisation, c'est-à-dire l’investissement dans un capital qui vous rapportera des intérêts, capital constitué de produits d’épargne, immobiliers ou financiers, spécialement prévus pour compléter votre retraite ou pouvant concourir à cet effet. Mais cette solution ne peut évidemment pas être mise en place au dernier moment.

C’est dès maintenant qu’il vous faut y penser car plus vous êtes jeune, plus tard vous toucherez votre retraite et plus elle aura été grignotée par les inévitables réformes futures !
Vous pouvez commencer par demander votre simulation retraite gratuite.

La retraite par répartition reste et restera indispensable. Mais, pour assurer vos vieux jours, la retraite par capitalisation devra venir la compléter.

Voyons pourquoi…

Pourquoi les pensions de retraites sont-elles amenées à baisser à l'avenir?

Quelques éléments de réponses :

• Le ratio actifs/retraités se détériore : alors qu'en 1960 la France comptait environ 4 travailleurs pour un retraité, on n'en recense plus aujourd'hui qu’1,8 ! Et d'ici 40 ans, ce chiffre devrait chuter à... 1,2 !

• La réforme des retraites de 2010 prévoit une hausse du taux d'activité des 55-65 ans, alors que ceux-ci ont du mal à se maintenir sur le marché du travail et que cette réforme ne comporte aucune mesure sérieuse pour améliorer leur taux d'emploi, qui est cependant l'un des plus faibles d'Europe

• Le gouvernement table en effet sur un retour au plein-emploi en 2018. Or ceci – auquel tout le monde aspire – implique que d’ici là le taux de chômage soit divisé par deux grâce à la création de 2,6 millions d’emplois en huit ans, ce qui n’a jamais pu être réalisé durant les vingt dernières années. Et il faudrait aussi que notre croissance annuelle, plafonnant aujourd’hui à peu près à 1%, atteigne 2,8% en moyenne pendant toute cette période !


Ce développement sur la baisse prévisible des pensions est destiné à vous faire prendre conscience de la nécessité, plus grande que jamais, de l’anticiper et de la compenser par l’épargne retraite.
Mais pour trouver les bons placements, les plus judicieux et les plus sûrs, vous avez besoin de trouver un bon conseiller.
Pour cela, vous n’avez qu’un geste à faire… ne perdez plus de temps !

Demandez votre simulation retraite gratuite et personnalisée









La retraite des fonctionnaires